FAQ

La foire aux questions
Voici mes réponses aux questions les plus demandées.


1- Tu dessines depuis combien de temps?
D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours adoré griffonner. C’est surtout à l’adolescence que je suis plongé dans le dessin plus sérieusement et que j’ai commencé à developper un style propre à moi.

2- Qu’est-ce qui t’inspire pour créer tes illustrations?
Un peu de tout. Vers 10 ans j’ai découvert les comic books américains de Marvel, DC et Image. Beaucoup de séries animées mon marquées tel que Batman animated series ou Samurai Jack. Adolescent, j’ai été adepte du skateboard et fortement interpellé par les graphiques sous les planches, plus particulièrement par le travail de Jim Phillips. Je me suis aussi intéressé a des artistes du Québec et de l’Europe, comme Michel Rabagliati et Lewis Trondheim. Aujourd’hui pleins d’artistes variés et provenant de différents milieux m’inspirent. Par exemple, en dessin j’admire le travail de Godmachine, en musique j’aime suivre la carrière d’Amanda Palmer et j’adore l’univers visuel de David Tevenal, artiste tatoueur. Il est important pour moi de rester à jour sur les tendances, de suivre de nouveaux artistes et de m’inspirer de ce qui me parle et me rejoint en tant qu’être humain.

3- Est-ce que tu gagnes ta vie avec tes illustrations?
Oui mais modestement, car c’est un milieu difficile. Je fais ce métier d’abord et avant tout car le dessin est ma plus grande passion.

4- As-tu fais des études pour devenir illustrateur professionnel?
Non, je suis autodidacte.

5- Est-ce que tu fais tous tes dessins à l’ordinateur?
Présentement oui, avec l’apogé des tablettes graphiques c’est un must dans le métier. Par contre j’ai longtemps fait mes croquis et l’encrage de façon traditionelle pour ensuite les numériser et les coloriser à l’ordinateur. Ma tablette graphique me permet d’être plus rapide et productif.

6- Est-ce que je peux utiliser tes dessins pour un travail en classe?
C’est possible de présenter mes illustrations, mais alors il est important de mentionner que j’en suis le créateur. Même chose si tu reproduis un de mes dessins. Et, bien sûr, tu ne peux pas te servir de mes images dans le but d’en tirer un profit. Les droits d’utilisation d’une illustration demeurent toujours la propriété de l’artiste.

7- Peux-tu me dessiner un chien cerbère combattant un dragon-scorpion albinos?
J’ai trop de demande de fans qui aimeraient que je réalise leurs idées. Lorsque je fais un dessin juste comme ça, c’est pour mon plaisir, alors j’en profite pour créer un visuel que j’ai envie de faire depuis un moment. L’illustration est mon gagne pain. Si tu as un budget pour ton projet, contacte-moi et je te ferai une soumission.

8- Comment t’y prends-tu pour dénicher de nouveaux clients?
Étant dans le domaine depuis plusieurs années, j’ai bâti un réseau de contacts et de clients récurrents. Sinon, c’est par ma présence sur divers réseaux sociaux et sites web spécialisés que je fais voir mon travail. Donc c’est en étant actif sur facebook, behance ou même instagram que je peux rejoindre des nouveaux clients potentiels.

9- D’où proviennent tes clients?
D’un peu partout à travers le monde. Avec internet nous ne sommes plus seulement en compétition avec des illustrateurs local mais bien avec des illustrateurs internationnaux. C’est la même chose pour les clients. Ils ont un choix incroyable d’artistes de toute les provenences disponibles au bout d’un clic! C’est la beautée de la chose, un jour je peux faire un projet pour un groupe de musique Québecois et le lendemain une illustration pour un client Australien.

10- Qu’est-ce que j’ai besoin comme matériel si je veux commencer à dessiner?
Ce qui est bien avec le dessin c’est que c’est une activité qui se pratique avec un petit budget. Il est facile de débuter avec des crayons et du papier que vous avez à la maison. Peut-importe la qualité. Il vous sera possible de vous équiper avec du matériel de plus haut niveau si vous aimez particulièrement cette discipline. Ensuite il existe de l’équipement pour tout type de buget. J’avoue parfois aimer m’amuser avec les enfants et dessiner avec leurs marqueurs crayola, ou des crayons quelconques égarés dans les tiroirs. C’est sûr que de passer au numérique c’est dispendieux alors si vous en êtes à vos premiers pas, tenez vous-en à la simplicité.

11- As-tu des conseils pour un artiste qui débute?
S’armer de patience et de persévérence. Le succès n’est pas instantané, il faut travailler fort pour se faire une place. Tu peux étudier les arts mais aussi l’entreprenariat, il est important d’avoir plusieurs cordes à ton arc. La réussite ne repose pas que sur le talent.